27/05/2010

Evil,comment voler des numéros de téléphone sur Facebook

Un petit logiciel, du nom d´Evil, permet de mettre en avant le manque de sécurité des informations confidentielles appartenant aux utilisateurs de Facebook. Tom Scott, un internaute bidouilleur, vient de mettre en ligne un petit outil qui montre et démontre que la confidentialités des données laissées par les utilisateurs de Facebook peuvent s'intercepter très facilement. Son outil, baptisé Evil, diffuse, aléatoirement des séries de numéros de téléphones interceptés sur Facebook.

 

 

Pendant ce temps, au Canada, un douanier basé en Colombie Britannique, se retrouve mis à pied pour avoir contacter, via Facebook, de jolies jeunes femmes qu'il avait contrôlé. Il récupérait les informations des passeports qu'il exploitait ensuite, via Facebook, pour contacter les dames. Une plainte déposée à Vancouver par une touriste contrôlée par l'indélicat explique que cinq heures après être passée par les mains du douanier, elle était contactée sur Facebook.

Aux USA, c'est le site Suicide Machine qui fait causer. Mission de cette "idée" "Nous pensons que chacun devrait être en mesure de se suicider dans les réseaux sociaux!" explique l'auteur. Le site vous propose de vous faire disparaitre de Facebook, Myspace, Twitter et LinkedIn.

 

source :zataz

19:46 Écrit par Schaka@ dans Piratage | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.