04/06/2010

Nous travaillons 214 jours pour l'État

En Belgique, un employé célibataire et sans enfant travaille 214 jours par an pour payer les taxes et impôts en vigueur. Le "jour de libération fiscale" pour un employé belge célibataire et sans enfant tombe donc le 3 août sur base de calculs effectués par l'Institut économique Molinari.

decoration

Ainsi, l'employé belge ne travaillerait que 151 jours par an pour son propre compte, ce qui place la Belgique à la 26e place des 27 pays de l'Union européenne en matière de pression fiscale, seule la Hongrie faisant moins bien en la matière. Pour son étude, l'Institut Molinari s'est basé sur des données récoltées par Ernst & Young (analyse des revenus en Europe et calcul des taxes payées), l'OCDE et Eurostat (statistiques des salaires moyens). Les calculs ont tenu compte des cotisations sociales patronales, indiquent vendredi les journaux du groupe Sud Presse,.

 

source rtlinfo

09:03 Écrit par Schaka@ dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.