10/06/2010

Plus de 100.000 propriétaires d´iPad touchés par un piratage

 

114.000 utilisateurs d´un iPad wifi 3g touchés par une infiltration informatique. AT&T s´excuse ! Voilà qui a fait monter la moutarde aux nez de plusieurs militaires américains. Lundi, une faille de sécurité était découverte dans un processus d'identification de l'iPad, version 3G. L'écran tactile d'Apple n'est pas le 1e fautif. C'est le système mis en place par l'opérateur de téléphonie historique américain, AT&T qui a été mis en cause.

Parmi les victimes, des propriétaires d'iPad appartenant salariés chez Google, Amazon, Microsoft et AOL. Dans le secteur financier, des comptes appartenant à des compagnies comme Goldman Sachs, JP Morgan, Citigroup, ainsi que des dizaines de capital-risque ont été touchés par cette fuite. Le New York Times a envoyé à l'ensemble de son personnel le fait qu'il fallait (avant la correction, NDR) "désactiver votre accès au réseau 3G sur votre iPad jusqu'à nouvel avis». La faille a été diffusée lundi par le groupe Goatse Security. Elle permettait d'accéder aux identifiants Ipad. Seules les adresses électroniques sont accessibles par ce biais. Pour corriger, AT&T a bloqué la fonctionne qui fournissait les informations.

"Nous continuons d'enquêter et d'informer tous les clients dont les adresses e-mail et la CCI IDS ont été compromis, souligne AT&T, Nous prenons la vie privée des clients très au sérieux et même si nous avons corrigé le problème, nous nous excusons auprès de nos clients qui ont été touchés." Goatse a réussi le tour de passe-passe en exploitant un script sur une page officielle de AT&T.

AT&T est l'opérateur exclusif aux Etats-Unis de l'iPad et de l'iPhone. (Metabaron)

 

source zataz

10:39 Écrit par Schaka@ dans Piratage | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.