16/06/2010

HADOPI ... ouvert

Le site HADOPI.fr laisse fuir quelques informations qui présagent un portail web de type Minitel 2.0. Plusieurs dossiers appartenant aux site HADOPI.fr, le portail web dédié à la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet se sont donnés en pâtures, depuis quelques jours, sur le moteur de recherche Google.

Le site enregistré par le Ministère de la Culture, a été aspiré par le cache Google. Plusieurs dossiers, huit exactement, comprenant des icônes, des images et un accès à un dossier baptisé qmailadmin, un gestionnaire de courriers électroniques.

Il suffit de taper dans le moteur de recherche américain la commande publique "site:hadopi.fr" pour arriver aux caches de ces dossiers. Dernières sauvegardes, les 20, 21,  24, 26 et 31 mai. Autre "mystère" de l'Internet. Une alerte de sécurité s'affiche dans les navigateurs. Voir la capture écran ci-dessous. Hadopi.fr  (Il en va de même pour Hadopi.com, NDR) fait appel à snakeoil.dom, un serveur qui exploite un certificat de sécurité pour chiffrer les données durant la transmission, (SSL - https).

Seulement, ce certificat a expiré le 20 octobre 2001. (JnOo)

 

 

source zataz

10:08 Écrit par Schaka@ dans Piratage | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.